Mes voitures actuelles

Aston Martin Vantage Roadster

Aston Martin Vantage Roadster in Monaco, Hotel de Paris

Pourquoi j'aime mon Aston Martin ?

Car c’est une voiture anglaise.

Elle est belle devant, derrière, de tous les côtés.

Avec le capot. Et sans, elle l’est encore plus.

Pour ses sièges.

Pour sa finition.

Pour sa visibilité.


Pour le son du moteur.

Pour son accélération.

Pour sa tenue de route et sa direction très précise.

Pour ses palettes de vitesse, non couplés avec le volant.

Pour son élégance et sa discrétion.

Pour ses proportions.

Pour ses galbes très sexy.

Pour sa couleur et sa photogénie.

 

Pourquoi je ne l’aime pas ?

Après une très longue réflexion, je ne trouve rien à dire.

 

Aston Martin, c'est la voiture par excellence, pour montrer, que l’on peut conduire différemment. C'est une voiture de Gentleman Driver. Elle est d’ailleurs équipée de clignotants. Et ce n’est pas une option. C'est un équipement standard.

 

Mercedes SLR McLaren Roadster

Pourquoi j'aime ma Mercedes :

C'est un dragster de 626 PS et 332 km/h de vitesse de pointe. Testée une seule fois, personnellement. En Allemagne, bien sûr.

Pour les accélérations fulgurantes.

Pour des pots d’échappements de dragster.

Pour le moteur.

Pour les sièges, bien enveloppants et d’un rouge magnifique.


Pour la finition.

Elle est belle, derrière, latéralement, et un peu moins, devant.

Pour l'ouverture des portes.

Pour l'ouverture du capot. Moins compliqué et plus solide, que dans l’Aston.

Pour le hurlement du moteur, quand elle est enragée.

Mercedes SLR McLaren, c'est un bruit d'une brute. De dragster américain. Un peu, comme une Corvette, ou comme une Dodge Viper.

 

Vous préférez le dragster ?

Vous espérer rouler comme de voyous ?

Que nenni.

Non. C'est aussi cool et zen.

De temps en temps, je peux vous faire plaisir. Dans un tunnel.

 

Je l’apprécie moins :

Pour sa visibilité. Surtout pendant les petites manœuvres, en ville.

Pour les palettes de vitesse, solidaires avec le volant.

La direction, est moins précise, que chez Aston.

Elle est plus fugueuse. Mais, c'est normal, c'est un dragster.

Sa couleur noire. Trop salissante et peu photogénique.

Les prix des pièces et des révisions, comme la vitesse de pointe, stratosphériques.

 

Porsche Macan S

Pourquoi j'aime ma Porsche :

Car elle est belle, de chaque côté.

Pour sa couleur à extérieur et à intérieur.

Pour la finition.

Pour le confort des sièges.

Pour le toit panoramique et ouvrable.

Pour la nervosité.
Pour la tenue de route et la précision de direction.

Pour la discrétion du moteur diesel. Ce n’est pas la même mélodie, qu’un V8, essence. Donc, c'est bien d'être discret.

Pour la visibilité, permettant l'anticipation. Comme dans chaque 4X4.

Pour la douceur de la boîte de vitesse.

Pour la douceur de la fermeture de portes.

Pour l’économie de carburant. Exemples :

1 - 600 km autoroute, la journée, sans vent, température 27 °C, vitesse moyen 100km/h, 5,4l/100 km. La consommation enregistrée.

2 - 3 000 km en 60 heures, autoroute, vent fort changeant, conduit la nuit, température 3 - 12 °C, vitesse moyen 100km/h, 5,8 l/100 km.

 

Je ne l’aime pas.

J'ai, pour la première fois, une boîte de vitesse automatique ( ma boite préfère depuis 31 ans ), avec l'indicateur de vitesse, seulement sur le cadran de vitesse. Il n'y a pas d'indicateur à coté du levier de vitesse, ou un guidage de levier, ce qui évite des erreurs de changement.  

En changeant la vitesse, dans situation d'urgence, en ville par exemple : "marche avant-marche arrière-marche avant", on ne regarde pas sur le cadran, en regarde sur le levier.

Les palettes sont solides avec le volant.

Les options, trop chères. Cela tout le monde le sait. Mais, c’est énervant que vous ne puissiez pas choisir la couleur rouge des sièges, s’ils ne sont pas à réglage automatique à mémoire, donc beaucoup plus chers.

Je n’ai pas besoin d'avoir un réglage de siège à mémoire.

Mes voitures ne sont conduites que par moi.

Et oui, je suis égoïste. Pour mes voitures.

Manque d’« Affichage tête haute », comme dans la Lexus.

La vitesse visible sur le champs de vision et la flèche de GPS, "posée" sur la route, c'est sont des éléments augmentant sensiblement le confort et la sécurité. 

Manque de noctovision, bien, que les BMW et les Mercedes, au même niveau de prix, en soient équipées.

 

Stop & go, parfois énervant, car le moteur s’arrête pendant 1, ou 2 secondes.

Mise en route perceptible. Contrairement à la Lexus.

J'ai des doutes sur la fiabilité et l’usure à long terme, d'embrayage et de la batterie. Les économies douteuses.

Donc, "stop & go", débranché, chez moi. Un inconvénient, à chaque démarrage de la voiture, il faut débrancher manuellement. 

 

C'est le meilleur 4 X 4, que j'ai eu.

Mais, pour être idéal ( pour moi, bien évidement ) :

on doit corriger les choses, que je ne l'aime pas et on doit ajouter le système "Hybrid-plug-in" de la Panamera ou d'une Cayenne.

Un petit ménage a été fait dans le cheptel.

Toyota a été vendue, à mon grand regret, mais elle est entre de bonnes mains.

Elle m’a donné 130 000 km de plaisirs, en grande sécurité et en totale confiance.

 

Lexus a été vendue, à mon grand regret, mais elle est entre de bonnes mains.

C'est la voiture, la plus aboutie que j'ai eu. La plus facile à conduire, même en ville, bien, que les dimensions soient imposantes. Regardez la longue liste des « Pourquoi j'aime ma Lexus ». 

Pourquoi, je l’ai vendue ?

Car elle n'est pas assez belle. 

Je sais, que Toyota, peut crée de belles voitures. 

Par exemple la Toyota MR 2, que j'ai eu, ou, FJ Cruiser, un des plus beau SUV.

Si Toyota sort un Lexus, plus arrondi, plus galbé, plus sexy, je l’achète tout de suite. 

Elle peut ajouter, puisqu’on est en train d’évoquer ma voiture idéale, une noctovision et un moteur, un peu plus puissant.

Mais pour instant, Toyota, s’en fout complètement de mes désirs. 

Voir Toyota Mirai Hydrogen. Voiture révolutionnaire, mais moche et triste.

En attendant une Lexus idéal, j'ai fait une folie.
 J’espère, que ma fille, ne l’apprendra pas, car il y a un risque qu'elle demande une mise en tutelle de son père, touché par une vieillesse précoce, ou une démence sénile. 

Et, que dorénavant, je peux avoir 50 € par semaine, comme argent de poche, généreusement donnés par un tuteur.

 

Il ne faut pas exagérer. 

C'est une petite folie. 

Elle pèse seulement 520 kg, 595 kg exactement, avec moi dedans.

Et en plus, elle est tellement mignonne.

Jugez-en par vous même. 

Je ne veux pas vous influencer, mais en 3000 km, réalisés en 1 mois, je n’ai jamais vu autant de sourires, autant de pouces levés, autant de photos et vidéo. Surtout, pendant mon « baptême de l'air », Luxembourg – Vence, 1100 km, dont 800 km, sous une pluie battante. Mais pas tout le temps. Il y a eu des intervalles...de grêle. 

La seule partie sèche, chez moi, était ma tête, couverte par un casque de moto.

 

Si vous pensez, comme moi, comme les anglais, qui fabriquent ces jouets, les américains, les allemands, les suisses, qui l’achètent, que c'est une voiture, vous êtes complètement à coté de la plaque. 

C'est un moto, selon une Exception Culturelle de l'Administration Française, car « elle », ou plutôt « lui », a trois roues.

Donc, il faut avoir un permis moto.
Ou faire un stage pour avoir une « Attestation de Suivi de Formation à la Conduite des Motocyclettes Légères et des Véhicules de la Catégorie L5e ».

Stage, qui m'a obligé de rouler 3 heures en motos...2 roues. La dernière fois, que j’ai fait de la moto, c’était au Maroc. Il y a déjà une éternité et d'ailleurs, je n’avais pas de permis motos.

Un stage non prévu, coutant, la perte d’un billet d'avion, d'une journée et de 280 €, pour la formation.

 

Epilogue :

J'ai un permis pour des Motocyclettes Légères, pour conduire une, ou un Morgan 3 Wheeler, qui pèse 520 kg et qui a moteur de Harley Davidson de 115 CV !!!

Normalement, la taxe d'enregistrement pour les motos, est divisée par 2 par rapport aux voitures.

Mais à la Préfecture ils m'ont dit : 

« Ben, non. Vous devez payer, plein pot, comme pour une voiture ».

 

J'adore la France. Chaque jour, peut se transformer en aventure. Grande, ou petite. Dans n'importe quel domaine. 

J'aime beaucoup l’aventure. Donc je suis pleinement satisfait et heureux. 

Depuis 30 ans en France. Déjà ?!

Morgan 3 Wheeler

Morgan 3 Wheeler, Estérel in Saint Raphaël, French Riviera

Bus Londonien a Imperial

Bus Londonien.

Je l'aime pour sa couleur rouge.

Pour son étage.

Pour son moteur Gardner, de bateau. Très puisant...de 120 ch.

Pour le martyre, qu'il a subi, à plusieurs reprises, en France.

Mais, c'est une longue histoire. Que je raconterai bientôt.

 

Lexus NX 300 Sport Hybrid---Vendue

Lexus NX 300 Sport Hybrid in Vence, French Riviera

Pourquoi j'aime ma Lexus ?

Pour son manuel, très précis. Surtout, concernant la sécurité.

Pour ses indicateurs, avec avertissements pour les sièges de bébé.

Vraiment, c’est un exemple à suivre.

Pour son ergonomie. Tous les boutons, sont accessibles, sans contorsions.

Pour l’attention apportée au confort des utilisateurs.

Pour l’éclairage des poignets de portes et par terre autour de portes.

Pour le volant et le siège conducteur, qui se déplacent, pour faciliter l’accès. Pour l’éclairages des miroirs.

Pour des nombreuses boîtes de rangement.

Pour la conception hybride.

C’est un peu déculpabilisant de rouler en 4X4.

Vignette verte  365 jours par an. Bientôt, actualisée.

Pour l’affichage la tête haute. Très pratique, car la vitesse est indiquée dans l'axe de vue. Indicateur de GPS, dans l'axe.

Pour le moniteur d’énergie, très ludique, permettant de faire des économies importantes de carburant. Après un très rapide apprentissage, on peut conduire, en se contrôlant, de temps en temps.

Pour le silence à bord. Les moteurs à essence et électriques, prenant le relais, presque imperceptiblement.

En ville, c'est bluffant.

Pour le système audio, de très grande qualité.

Pour l’éclairage de coté, par les lampes antibrouillard, dans les virages.

Pour économie de carburant.

Pour la finition, de grande qualité. Pour le bien être à intérieur.

Pour l'assurance, qu'on conduit l’une des voitures les plus fiable.

Pour l’avertisseur d'angle mort.

Pour le changement de phares automatique, très précis.

Pour la couleur extérieur et intérieur.

Voiture pour rouler cool, cool.

 

Je ne l’aime pas.

Elle n'est pas assez belle. J'aime beaucoup, m’approcher de ma voiture, en pensant, « elle est belle ». Comme, pour mes autres voitures. Et ce même pour la Toyota FJ.

Elle est trop « torturée ». Pas assez sexy et élégante.

Les palettes de vitesse, solidaires avec le volant.

Un peu dommage, qu'il n'y a pas de sigle "Hybrid" derrière de la voiture.

Pour la pub de Lexus, avec un rapper.
Un rapper pour la promotion d’une Lexus hybride?

Quel mauvais goût de la part des responsables de la communication.

En principe, je n’achète jamais les produits, si la promotion est faite par une personnage faussé, mal adapté au produit.
Un rapper, ne va jamais conduire une Lexus hybride.

Peut être une Lexus LF ?

Pour quelle raison, dois-je lui donner 500, ou 1000 €, pour la promotion de ma voiture. Pour Lily Allen, Katy Perry, Lana Del Rey, Katie Melua, Hollysiz, c’est avec plaisir.

J'ai vu cette publicité trop tard, déjà après la commande.

 

Toyota FJ Cruiser---Vendue

Toyota FJ Cruiser, Vence, French Riviera

Pourquoi j'aime le SUV, ou les 4x4 ?

Mon exemple Toyota FJ Cruiser.

Elle est belle. J'ai ne pas eu beaucoup de jouets, quand j’étais enfant.

Je suis toujours enchanté par les jouets. Mais pas, par des jouets débiles (si vous regardez les rayons des grandes surfaces, c'est à pleurer). Les jouets, que j'aime, on les trouve dans les magasins de modélisme. Il n'y a pas beaucoup de magasins de modélisme. Quand je rentre là-bas, je suis enchanté. Les trains, les avions, les bateaux, les drones, les moteurs à vapeur, électriques, solaires.

Toyota FJ, c'est mon jouet.

Eh, oui, je suis un enfant attardé, ou si vous préférez, je suis un grand enfant.

En regardant la voiture de l’extérieur, elle est belle de chaque coté. Devant, latéralement, derrière. Et, en entrant dedans. Il y a de la place. On peut bouger, à gauche, à droite.

A intérieur, on se sent en sécurité.

 

Et le coffre est immense et accessible du siège du conducteur. Pour quelle raison?

Une fois, je me suis fait arrêté pas un gendarme, un peu trop zélé et de mauvaise humeur.

Il n'a rien trouvé de satisfaisant, sauf les gilets de sécurité dans le coffre.

Il m'a récité un paragraphe de loi stipulant, que les gilets doivent être accessible, sans sortir de la voiture.
Je suis entré dans la voiture, en 3 secondes, j’ai accédé aux sièges arriérées, j'ai attrapé les 2 gilets et de mon siège conducteur, je l’ai montré au gendarme. Cela n’a fait que renforcer sa déprime du lundi matin.

 

L’ergonomie, dans la FJ, est exemplaire.

Tous le boutons de commandes sont accessible sans contorsions.

La visibilité est très bonne. On voit en hauteur, on voie loin. On a deux grands rétroviseurs. On peut anticiper. On peut rouler plus cool. Surtout, avec la boîte de vitesse automatique. J'ai des boîtes automatiques, depuis toujours. Mise à part pour ma Dodge Viper, qui dans la première version (ma Dodge, le premier exemplaire en France), existée uniquement avec une boîte de vitesse manuelle.

 

En roulant cool, en anticipant, je n’ai jamais dépassé la consommation, donnée par le constructeur. Les normes données par les américains et par les japonais, sont réelles et facilement réalisables. Pour moi, le défi, est de consommer moins, que dans le manuel. Et avec les américaines, j'ai toujours réussi. Avec mes Corvettes, Pontiac Trans Am, Viper, je descendais 1-2 l/100km, au-dessous de la norme.

 

Dans ma Toyota, je consomme 12 l/100km.

Ce qui n’est pas beaucoup, pour une voiture, qui a 259 PS, qui peut transporter 500 kg, et qui a l’accélération d’une voiture de sport, avec une musique de moteur V6.

 

Ma Toyota n'est jamais tombée en panne. Mes précédentes Toyota Landcruiser et MR 2 non plus.

130 000 km, et jamais une ampoule à changer, jamais une vis à serrer.

Jamais un demi litre d’huile à ajouter, entre les visites de contrôle.

Jamais de changement de plaquettes de freins. Dans une voiture avec une boîte de vitesse automatique, en plus.

Le changement de pneus, à 100 000 km, pille.

A cause des pneus de train avant, usés, car j’ai fait de la route en montagne.

Les pneus de derrière, étaient à peine usés à 50 %. Ils sont dans mon jardin, et servent de bacs à fleurs.

Je sais, j’aurais dû faire des roulements de pneus. Peut- être aurais-je pu les changer après 150 000 km ?

 

100 000 km, en 4x4. Personne, ne veut le croire. Et surtout les propriétaires de 4x4 de marques de luxe, que je préfère de ne pas citer et qui en changent tous les 20 000 km.

Elle est très facile d’entretien intérieur et extérieur. À l’intérieur on peut laver avec de l'eau, directement. Les tapis sont faciles à enlever. Les sièges sont couverts par un tissu de très haute résistance, et facilement lavable. La moquette du coffre est très facile à nettoyer.

 

Mes trois Toyota, ne sont jamais tombées en panne.
 C'est très important d'avoir confiance en sa voiture.

Surtout, si on roule à étranger, la nuit, en hiver.

Pendant 5 ans, j'ai travaillé à 450 km de chez moi. 
Je partais pour 12 jours, par mois.

Je partais à 3:30 du

matin, à 8:30 j'arrivais à hôpital, je prenais un café et à 9:00 je commençais mon travail.

Été comme hiver.

Jamais de retard.

Et le jour de l’An, quand la route de l'hôpital, en forte pente, était inaccessible pour l'ambulance du SMUR, à cause de la neige et du verglas, ma Toyota passait avec une facilité déconcertante. J'ai enclenché le 4x4, tout de même.

 

Il y a également eu cette tempête de neige, sur l’autoroute entre Strasbourg et Mulhouse. La file de droite, était occupée par une colonne de voitures pataugeant dans la neige, et circulant avec une vitesse de 20-30 km/h, et ma Toyota, essuie-glace à fond, roulait à 70 km/h, tranquille, cool.

 

Mais aussi, douze aller-retour, Vence-Varsovie, 2000 km, en 24 heures. Pause pipi, café, jus de myrtille, Dark Dog (Red Bull australien) pour moi, GPL, pour la Toyota, comprises.

 

J'ai oublié de vous dire, que ma Toyota est équipée d’un système de GPL. La consommation est donc de 12 l X 0,80 € = 9,60 € au 100km. C’est l’équivalent de consommation d'une petite voiture.

 

Pour cette raison, ma carte grise était gratuite. J'ai eu la fameuse vignette verte. Qui va réapparaître à nouveau.

Mr Estrosi, maire de Nice, m’a même invité à garer ma voiture dans les parkings publics, « Les voitures équipées GPL, sont bienvenues ici ». C'est très gentil de sa part, surtout, si on le compare avec Madame Hidalgo de Paris.

Je n’ai jamais profité de l'invitation.

Primo : je ne roule pas en ville.

Je me déplace à pied. Dans ma ville. Et dans les autres aussi. A Nice, qui est une très belle ville, que j'aime beaucoup, je laisse ma voiture, très loin du centre. Et je marche.

Des kilomètres.

J'aime La Promenade des Anglais à Nice. En cabriolet et à pied. Quand je travaillais à Nice, je faisais 10 km à pied tous les jours. Du coté de la mer. Il y a toujours l'air marin.

 

Secundo : ma voiture est trop haute, 2m10, pour un parking de 1m80 m de hauteur.

 

Donc, j'ai eu une voiture écologique, estampillée de la vignette verte. Mais les lois des seigneurs sont impénétrables et changeables. 1 an plus tard, les services fiscaux, me réclament, chaque année, le payement de 160 € à titre de voiture polluante.

 

 

Pourquoi l’on veut empêcher les 4x4 en ville ?

Purement pour des raisons idéologiques.

La surface, que ma voiture occupe, est plus petite, qu’une limousine, ou un break. Voire une Peugeot 607,... 4 m 90 et ma Toyota 4 m 69

La différence, c'est seulement la hauteur du 4x4. Donc, on m’interdit l’accès pour 30 cm de plus ?

Bientôt un « malus », pour les gens mesurant plus de 170 cm ?

Ça viendra ? Sans doute. Quand on voit, des inventions florissantes dans le domaine de taxes, c'est seulement une question de temps.